• Rénovation

Arrêter le changement climatique – réduire les émissions de CO2

Un climat intérieur confortable ne doit pas se faire aux dépens de l'extérieur. Le climat change rapidement, en grande partie en raison du comportement et des activités de l'homme. Aujourd’hui, les bâtiments et leurs résidents représentent 40 % de la consommation d’énergie et 36 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) en Europe. Nous devons encore réduire cette quantité dans le but de réduire les émissions de CO2, d’éliminer progressivement l’utilisation de combustibles fossiles et de réduire l’augmentation de la température.

protéger le climat

Chez Purmo Group, l’une des plus grandes entreprises du secteur européen du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, nous avons développé une gamme de solutions pour rénover et transformer le parc immobilier existant qui répond aux besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation énergétique, et offre le meilleur confort climatique intérieur à un coût très attractif pour les résidents.
Nous nous concentrons ici sur les meilleures solutions de chauffage et de refroidissement qui peuvent être installées sans que les résidents aient besoin de quitter leur maison pendant le travail.
La rénovation énergétique modifie les propriétés du bâtiment. Nous pouvons réduire la déperdition de chaleur en améliorant l’isolation de l’enveloppe du bâtiment : murs extérieurs, fenêtres, portes, toit et rez-de-chaussée. Mais même un bâtiment bien isolé aura besoin d’être chauffé. Cela pourrait être réalisé en utilisant les systèmes de chauffage hydraulique existants après modification pour répondre aux nouvelles conditions.
Il s’agit de réduire la consommation d’énergie ainsi que le chauffage et le refroidissement de manière plus écologique.

Comment la rénovation du système de chauffage aide-t-elle à stopper le changement climatique ?

La rénovation du chauffage peut contribuer de manière significative aux économies de CO2, afin d’atteindre les objectifs nationaux de protection du climat et d’arrêter le changement climatique.
L’association d’un « système efficace » et d'énergies « renouvelables » est cruciale. En outre, le bâtiment et la technologie du système doivent être considérés dans leur ensemble afin de pouvoir exploiter pleinement les potentiels. Une étude réalisée par l’ITG Dresde montre que le remplacement du générateur de chaleur dans un système de chauffage existant permet d’économiser en moyenne 2,7 t/a de CO2.
Si le système est optimisé davantage et que la température de départ est réduite à 35°C, par exemple, il est possible d’économiser 0,46 t/a supplémentaires.
La régulation de la température ambiante offre un potentiel d’économies supplémentaires de CO 2 de 0,29 t/a.
Globalement, l’ensemble du système de chauffage, c’est-à-dire la production de chaleur, le transfert de chaleur et l’optimisation de la régulation de la température ambiante, donne un potentiel d’économies de CO2 pouvant atteindre 3,45 t/a.